News & Reviews

BMW, l’amour du X

106



Le constructeur allemand n’est pas réputé pour vendre des modèles « bon marché », toutefois leur dépréciation au fil du temps peuvent en faire de bonnes affaires. C’est le résultat d’une étude menée par carVertical, expert en historique des véhicules, qui s’est penché sur la gamme à l’hélice. Grand gagnant, le X, les SUV de la marque.
Acheter une voiture neuve, c’est un casse-tête, à moins d’avoir un copain qui travaille chez Turbo. Le premier des critères du candidat à l’investissement d’un objet roulant, d’après de récurrentes enquêtes sur le sujet, est le prix et tout ce qui en découle, la manière de financer la chose, pendant combien de temps, etc. Le design arrive fréquemment en deuxième position, au coude-à-coude avec la marque, la motorisation fermant le ban. Une fois que l’acquéreur potentiel a coché toutes ces cases, il peut pousser la porte d’une concession.
A lire : Voitures d’occasion : les Allemandes sont les préférées des Français
Il omet, cependant parfois, gagné par l’enthousiasme de prendre le volant de sa future machine, un point important, combien coûtera sa voiture quand elle aura subi les outrages du temps. Et la dépréciation commence au moment même où il quittera le garage.{{_DYNINFEED_BLOCK_}}



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus