News & Reviews

Bienvenue à bord de la voiture électrique du futur

19


L’équipementier chinois Yanfeng a présenté un cockpit minimaliste à l’occasion du CES 2024 : pas de volant, une console centrale flottante… Un aspect bien futuriste qui donne un bon aperçu de ce à quoi pourrait ressembler les voitures électriques dans quelques années.

Qui est Yanfeng, le chinois à l’origine de ce design ?

Jusqu’ici, Yanfeng n’était pas une entreprise très connue dans le monde de l’automobile. Mais sa présence sur le CES 2024 pourrait bien changer la donne. L’équipementier chinois, qui est au passage une filiale d’Huayu, elle-même une société fille du géant SAIC, se fait remarquer avec son concept EVI (Electric Vehicle Interior). La marque part du postulat que la transformation radicale que traverse actuellement l’industrie n’a presque aucun impact sur le design intérieur des véhicules électriques.


À lire aussi
Futur Peugeot 3008 électrique : voici sa planche de bord digne d’un concept-car

Et c’est plutôt vrai. Yanfeng estime que la plupart des cockpits des modèles nouvelle génération ressemblent de très près à ceux des véhicules thermiques. L’entreprise chinoise envisage toutefois quelque chose de différent pour ses clients. Le concept EVI propose un design et des technologies encore assez peu visibles dans le monde de l’automobile. Il y a notamment ce siège baptisé « Smart Cabin ». Il comprend des haut-parleurs intégrés, des systèmes de sécurité, un espace de stockage et de recharge intégré ou encore un appui-tête actif.

Mais il y a surtout la technologie Seat Sensing Posture ID. Cette dernière promet un niveau de confort assez incroyable. Le siège est capable de « détecter le langage corporel de l’occupant. Sa position, son niveau de fatigue ou le type de corps ». Cette technologie permet d’offrir une sensation d’apesanteur. De quoi soulager la fatigue des passagers et améliorer l’expérience de conduite. Yanfeng assure que ses sièges sont en capacité de « déterminer le degré de fatigue et de déclencher automatiquement la fonction de massage ».

Différencier les électriques des thermiques

Le concept présenté semble comporter un module composé de deux sièges et d’une console centrale flottante. Celle-ci abrite un chargeur de smartphone sans fil ainsi qu’un système d’info-divertissement autonome. Le tableau de bord traditionnel a été remplacé par un grand écran incurvé. Mieux qu’au cinéma. Il est monté sur une grande plaque particulièrement esthétique et accentuée par un éclairage d’ambiance. Comme vous pourrez le constater, il n’y a pas de volant. Il s’agit donc d’un concept pour un véhicule autonome.


À lire aussi
IAA Munich 2023 – BMW Concept Vision Neue Klasse : nous avons découvert le futur du véhicule électrique

Pour arriver à ce poste de conduite, Yanfeng a mené une grande enquête afin de comprendre les attentes des utilisateurs. Les résultats montrent que « les propriétaires de véhicules électriques veulent avoir accès à davantage de technologies et à des technologies différentes de celles présentes dans les véhicules thermiques ». Toujours selon l’entreprise, ils voudraient aussi disposer de fonctionnalités amusantes. C’est pour cette raison que Yanfeng a cherché à simplifier le design du véhicule.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus