News & Reviews

Avec son salaire délirant, combien de Citroën C3 électrique le patron de Stellantis peut-il s’acheter ?

1


Cette semaine, le salaire de Carlos Tavares, patron de Stellantis, a suscité la controverse. Il pourrait dépasser 36 millions d’euros. Voilà qui fait beaucoup de C3 électrique !

C’était l’un des buzz de la semaine. La rémunération de Carlos Tavares a beaucoup fait parler. Il faut dire qu’elle a de quoi impressionner. Au titre de l’exercice 2023, celui qui dirige Stellantis pourrait toucher jusqu’à 36,5 millions d’euros. Un total délirant, que Stellantis a relativisé en le comparant à ce qu’on peut voir de l’autre côté de l’Atlantique, mais bien au-dessus des habitudes européennes.

Ce n’est toutefois pas un salaire fixe. Il se décompose ainsi : une rémunération fixe de 2 millions d’euros, un bonus de performance de 11,4 millions, des bonus en actions de 13 millions et une prime exceptionnelle de 10 millions et quasiment 2 millions d’euros pour la future retraite du dirigeant.


À lire aussi
Citroën ë-C3 Aircross : voici le SUV électrique à petit prix qui s’attaque au Dacia Duster

La rémunération dépend donc en grande partie de la valeur en bourse de l’entreprise, mais aussi de primes conditionnées aux performances dans les années à venir. Carlos Tavares a assumé cette rémunération, en lien avec les excellents résultats de son groupe, qui a annoncé un bénéfice record de 18,6 milliards d’euros pour 2023. Et pour éteindre la polémique, il a déclaré au micro de France Bleu : “Si vous estimez que ce n’est pas acceptable, faites une loi et modifiez la loi et je la respecterai”.

Chacun aura son avis sur la question. On a décidé de la détourner avec humour en regardant ce qu’il pourrait s’offrir avec une telle somme au sein de son groupe. Du côté de Maserati, cela pourrait donner 137 exemplaires de la supercar MC20 Cielo ! Chez Peugeot, on aurait 776 exemplaires du nouveau 3008 électrique dans sa finition GT.

Et si on regardait avec la nouvelle voiture électrique à petit prix du groupe, la Citroën ë-C3 ? Celle-ci commence à 23.300 €. Cela ferait 1 566 exemplaires, soit plus de 4 par jour ! A noter que Carlos Tavares aurait le droit à un bonus de 4.000 € sur le premier exemplaire, le bonus étant accordé à tous, sans conditions de revenus, mais une seule fois tous les 3 ans. Et si Carlos Tavares craque pour la Fiat Topolino, il pourrait en prendre près de 3.700 !

Voilà qui était intéressant, non ?



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus