News & Reviews

Avec sa boîte manuelle, cette Ferrari 458 Speciale est la plus brutale qui existe

31


Dans le monde de l’automobile, Ferrari est synonyme de puissance, de vitesse et d’exclusivité. La Ferrari 458 Speciale ne fait pas exception à cette règle, mais les puristes regrettent peut-être l’absence d’une boîte de vitesses manuelle. Cependant, une entreprise spécialisée, Modificata, a repoussé les limites en transformant une Ferrari 458 Speciale automatique en une version manuelle. Le YouTubeur Seen Through Glass a eu l’opportunité de la tester  lors d’un récent essai dans le Connecticut.

La conversion rêvée

L’histoire commence avec une Ferrari 458 Speciale standard, équipée d’une transmission automatique à double embrayage. La conversion a été réalisée par Modificata, une entreprise réputée pour ses conversions de modèles emblématiques tels que la 360 Challenge et la 355 Challenge.

La conversion a tout de même pris plus de trois ans pour être achevée, et chaque détail a été minutieusement pris en compte. Contrairement à d’autres conversions artisanales, Modificata a veillé à ce que la Ferrari 458 Speciale manuelle conserve son caractère authentique et ne soit en rien inférieure à une Ferrari sortie d’usine. Chaque composant a été soigneusement sélectionné et ajusté pour garantir un fonctionnement parfait.

Une conduite exigeante

Le YouTubeur explique que la première chose qui frappe lorsque l’on prend le volant de cette Ferrari 458 Speciale manuelle, c’est l’engagement qu’elle exige au conducteur. Ce n’est pas un simple divertissement, mais plutôt une expérience de conduite intense qui demande une concentration totale.

La pédale d’embrayage est courte, le point de patinage est bas, et le levier de vitesse offre des changements de rapport nets et directs. Chaque rétrogradation et chaque accélération sont ressenties de manière palpable. Cependant, ce qui distingue vraiment cette Ferrari, c’est son comportement lors des changements de rapport.

Le moteur exige une pression significative sur l’accélérateur lors des rétrogradages pour correspondre au régime moteur. Cela signifie que le conducteur doit être confiant et précis dans ses actions. Cette caractéristique crée une relation étroite entre le conducteur et la machine, où la moindre erreur se paye cash.


Un cocktail d’adrénaline 

Comme le montre la vidéo, la 458 Speciale manuelle se comporte comme une bête sauvage, toujours prête à bondir, mais prête à punir le moindre faux pas. Cependant, c’est précisément cette nature imprévisible qui la rend si fascinante et si gratifiante à conduire. Elle rappelle aux conducteurs que la conduite automobile peut être une expérience pure et brute, une danse avec le danger en quelque sorte.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus