News & Reviews

Avec le X9 électrique, Xpeng veut relancer la mode du monospace

32


Xpeng X9Sur un marché chinois surchargé de SUV et berlines électriques, Xpeng tente de faire la différence en investissant le segment du grand monospace avec son nouveau X9.

Comme tous les segments, celui des monospaces est aujourd’hui en grande partie occupé en Chine par les marques locales. Leader historique, le Buick GL8 essaye de lutter, en proposant trois générations différentes. Mais en l’absence de motorisation électrifiée, le combat est inégal et le Denza D9 est en passe de devenir le nouveau leader.

De son côté, Xpeng semble croire dur comme fer au potentiel de ce marché, qui reste toutefois encore relativement limité en termes de volumes. Pour tirer son épingle du jeu, Xpeng a choisi de casser les codes du segment en termes de style. Pas de gros capot ou de calandre chromée massive, le X9 joue la carte de la forme aérodynamique, un critère qui gagne en importance pour ces véhicules. Par rapport aux autres modèles Xpeng, le X9 marque un virage stylistique avec ses lignes acérées et ses angles prononcés.

Un (très) grand monospace

Puisque nous sommes sur le marché chinois, et le X9 devrait y rester, le concept de monospace ne concerne que les grands gabarits. En clair, pas de modèle compact façon Scenic ou Picasso en vue ! Le X9 mesure ainsi 5293 mm de long et 1988 mm de large…

Autant dire que l’espace à bord est plus que généreux. Surtout au second rang avec des “captain-chair” dotés de toutes les fonctions de confort : ventilation, chauffage, massage, position inclinée “gravité zéro”, charge de téléphone par induction, tableau de contrôle complet, grand écran au pavillon avec streaming vidéo en 5G… Le troisième rang ne sera pas non plus une punition pour l’espace aux jambes, et accueille potentiellement trois passagers.

À l’avant, la planche de bord ne propose pas d’écran passager, pourtant présent sur le SUV G9. Le traitement des matériaux et des couleurs est dans le même esprit que le récent G6, avec une inspiration issue du monde de la hi-fi.

Pour compenser ses dimensions, le Xpeng X9 propose des roues arrière directrices. Elles vont améliorer la maniabilité. On trouvera aussi une version 4 roues motrices de 370 kW (235 + 135), ou une version propulsion de 235 kW. Xpeng ne précise pas encore la capacité des batteries ni l’autonomie, mais le X9 est doté d’une architecture en 800 volts et devrait profiter de la charge rapide. Rappelons que le G9 est capable d’encaisser 480 kW

Comme toutes les Xpeng, le nouveau venu embarque un haut niveau de conduite semi-autonome, de niveau L2+ avec changement de voie automatique et suivi complet de la navigation. À cette fin, il embarque deux lidars à l’avant.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus