News & Reviews

Avec la voiture électrique, est-ce la fin des calandres ? Pas si vite !

11


Hyundai repense la conception des calandres pour les rendre utiles et optimiser les performances de ses électriques. La marque a présenté un nouveau module qui intègre un capteur LiDAR rétractable et améliore l’aérodynamisme.

Hyundai veut améliorer les performances de ses électriques

Le design des voitures évolue au fil des années et l’arrivée des moteurs électriques a fait disparaître certains éléments autrefois indispensables. La plupart des constructeurs automobiles ont par exemple décidé d’abandonner les calandres, qui n’ont a priori plus d’utilité à l’ère de l’électrique, qui ont un besoin de refroidissement moindre. C’est le cas de Tesla sur l’ensemble de ses modèles ou de Volkswagen avec sa gamme ID.

Pourtant, d’autres pensent qu’elles peuvent jouer un rôle de premier plan. Hyundai est en convaincu. À travers sa filiale spécialisée dans les nouvelles technologies, Hyundai Mobis, le constructeur a dévoilé ses plans pour repenser totalement l’usage de la calandre. Objectif : améliorer les performances des modèles électriques et augmenter leur autonomie.

Historiquement, les calandres servaient à faire circuler l’air extérieur contre le radiateur, afin de participer au refroidissement du moteur, tout en le protégeant des agressions extérieures grâce à la grille. Elles n’ont aujourd’hui plus lieu d’exister sous cette forme. En revanche, elles pourraient bien être utiles pour répondre à d’autres enjeux.

Une calandre nouvelle génération pour gagner en autonomie

Hyundai Mobis a développé un « module de face avant intégré » qui offre un meilleur aérodynamisme à ses véhicules électriques. Un système qui dispose de volets capables de s’ouvrir et de se fermer pour réduire le coefficient de traînée et ainsi améliorer le coefficient de pénétration dans l’air (Cx) des voitures électriques. Dans cette configuration, Hyundai Mobis a réussi à grappiller 20 km d’autonomie.


À lire aussi
Cette technologie va permettre aux voitures électriques d’avoir plus d’autonomie

L’entreprise teste des rideaux d’air actifs, des jupes d’air, des volets de calandre et des prises d’air sur le capot. Autant d’éléments qui permettent aussi d’optimiser l’efficacité du refroidissement de la batterie. Un module qui serait « particulièrement bénéfique aux SUV » selon les experts de Hyundai Mobis. En effet, ils estiment qu’il n’y a pas beaucoup d’autres options pour améliorer l’aérodynamisme de ces gros modèles.

La technologie développée par les ingénieurs sud-coréens permet aussi d’intégrer un capteur LiDAR rétractable. Il ne sort de sa trappe que pendant la conduite. De quoi éviter d’éventuels frais de remplacement. D’un point de vue purement stylistique, la marque estime aussi que ces calandres nouvelle génération pourraient lui permettre de « se démarquer d’une concurrence sans visage ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus