News & Reviews

Avec cette Seal X, BYD veut s’attaquer aux MG4 et Megane électrique

1


BYD Seal XBYD Seal X

Présentée sous forme de concept au dernier salon de Pékin, la nouvelle berline électrique de BYD est inspirée par le succès de la MG4. Arrivée prévue en Europe au début de l’année 2025.

Plutôt habitués aux grosses voitures, les constructeurs chinois ont, pour la plupart, effectué leur entrée sur le marché européen avec des véhicules des segments supérieurs. Grâce à sa MG4, Morris Garages a changé la donne et rencontré un joli succès, qui inspire aujourd’hui ses rivaux.

BYD a dans un premier temps proposé la Dolphin, artificiellement allongée par une greffe de 17 cm sur son museau. Mais sa véritable réplique pourrait venir l’année prochaine. Au salon de Pékin, le constructeur chinois exposait ainsi le concept Ocean M, une berline à hayon, qui une fois dépourvue de ses appendices aérodynamiques superflus, doit être taillée pour le marché européen.

Voici les premières photos de la version de série, qui devrait adopter l’appellation Seal X. Pas de nouvel animal dans la famille “Ocean”, mais une référence à une autre concurrente, la Zeekr X. L’auto de BYD est cependant dépourvue de tout positionnement type crossover. On sait par ailleurs que BYD prépare également une Seal GT, une Seal Mini et une Seal 05 pour compléter les actuelles Seal, Seal U et Seal 06 (selon les marchés).


À lire aussi
Avec un modèle à moins de 20 000 €, BYD veut devenir roi des ventes de voitures électriques en Europe

Une “compacte” pas très compacte

Par contre, il y a un point sur lequel BYD ne semble pas avoir réussi à s’adapter totalement aux besoins du marché européen : les dimensions. Celle qui est censée se positionner face aux 4,26 m de la VW ID.3, aux 4,21 m de la Renault Megane ou aux 4,29 m de la MG4 est annoncée à 4,63 m de long ! Pour se placer sur l’un des segments les plus importants du Vieux Continent, BYD nous propose donc le choix entre une citadine du segment B bricolée et allongée, ou une berline du segment supérieur à peine raccourcie…

La largeur est, elle aussi, plutôt généreuse à 1,88 m (hauteur 1,49 m, empattement 2,82 m). Ce qui ne devrait pas empêcher la Seal X d’être proposée à un tarif compétitif, sans doute proche de 35 000 euros. Mais espérons pour elle que son embonpoint se traduira par un bénéfice clair sur l’espace intérieur et le coffre.

BYD Seal XBYD Seal X



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus