News & Reviews

Avec ces voitures électriques, vous serez si content que vous oublierez le thermique

13


Quelles sont les voitures électriques qui offrent la meilleure expérience ? Voilà une question que vous vous êtes certainement déjà posée. Le cabinet J.D. Power vient d’y répondre en interrogeant des propriétaires américains. Cela va faire des heureux à Munich.

Les BMW i4 et Mini Cooper électrique en tête

Dans sa dernière étude intitulée « 2024 U.S. Electric Vehicle Experience », J.D. Power a mesuré la satisfaction des conducteurs de véhicules électriques. Deux classements ont été publiés : un premier sur les véhicules haut de gamme et un second sur les modèles grand public. Le groupe BMW arrive en tête dans les deux catégories. C’est la BMW i4 qui occupe la première place dans le classement haut de gamme et la Mini Cooper électrique pour la catégorie des véhicules grand public.

De quoi réjouir les équipes du groupe BMW à Munich. Dans le classement des modèles haut de gamme, on retrouve derrière la BMW i4 les Rivian R1T et R1S, ou encore les Model 3 et Model Y de Tesla. En bas de tableau, on a l’Audi Q4 e-tron. Dans la catégorie des véhicules grand public, la Ford Mustang Mach-E et la Hyundia Ioniq 6 ont obtenu des notes très proches de la Mini Cooper électrique. En revanche, mauvaise nouvelle pour Nissan et sa Leaf.


À lire aussi
Essai vidéo – BMW i4 eDrive35 : l’anti Tesla Model 3 par excellence ?

La voiture qui a donné le coup d’envoi de la révolution électrique dans les années 2010 arrive en dernière position. La Nissan Leaf ne fait plus le poids face aux nouveaux modèles. Pour bien comprendre ces résultats, rappelons que l’étude se concentre sur la première année de possession d’une voiture électrique. Le cabinet s’intéresse à plusieurs critères comme l’exactitude de l’autonomie, le coût de possession, la qualité et la fiabilité, le style intérieur et extérieur ou encore les performances de charge.

Les propriétaires de voitures électriques sont-ils satisfaits ?

De manière générale, les personnes interrogées cette année ont marqué une certaine insatisfaction au niveau de la disponibilité des bornes de recharge sur le territoire américain. Les répondants de 2024 se sont même montrés moins satisfaits que ceux de 2023. Une insatisfaction croissante qui pourrait expliquer pourquoi près de la moitié des personnes interrogées (48 %) ont déclaré qu’ils envisageraient de passer sur un véhicule hybride rechargeable quand ils auront besoin de changer.

La preuve que les américains ne sont pas encore tout à fait prêts pour cette transition vers l’électrique ? Ou peut-être juste que l’infrastructure de recharge est vraiment trop mauvaise. Ceux qui en sont à leur deuxième ou troisième modèle électrique sont plus enclins à rester sur du 100 % électrique.


À lire aussi
Chargeurs de voitures électriques en panne : les États-Unis font face à une pénurie d’électriciens

L’herbe n’est pas forcément plus verte ailleurs. Les données de J.D. Power montrent que les propriétaires de véhicules hybrides rechargeables sont encore moins satisfaits de leur voiture que ceux qui possèdent un modèle électrique. Ils se sont notamment faits surprendre par « des coûts d’utilisation plus élevés que prévu », selon l’étude américaine.

Il y a un problème d’infrastructure de recharge aux États-Unis

Brent Gruber, responsable des rapports sur les voitures électriques chez J.D. Power, estime que « l’augmentation de la part des modèles électriques sur le marché des véhicules neufs est une étape notable dans la transition vers l’électrification des véhicules ». Si certains produits font mouche et trouvent un écho auprès des acheteurs, la baisse de la satisfaction quant à la disponibilité de la recharge publique « devrait servir d’avertissement », selon lui.

Pour appuyer son propos, il rappelle que l’inquiétude quant à l’accès à la recharge publique est « l’une des raisons principales qui explique pourquoi de nombreux acheteurs rejettent les modèles électriques ». Enfin, il est convaincu que pour que les voitures électriques atteignent leur plein potentiel aux États-Unis, « ce problème doit être résolu ».


À lire aussi
Si vous passez à la voiture électrique, vous êtes fichu !



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus