News & Reviews

Audi remporte une bataille judiciaire face à un constructeur chinois de voitures électriques

0


Nio ES8 (2023)Nio ES8 (2023)

En Allemagne, Audi vient de remporter une bataille juridique face à Nio. Dorénavant, la marque chinoise n’a plus le droit d’utiliser la lettre « S » dans la désignation de ses voitures électriques.

Audi remporte son combat contre Nio

Audi et Nio se déchirent depuis bientôt trois ans sur un tout petit détail. Un sujet qui a vraisemblablement son importance. C’est la lettre « S » qui est au cœur du litige entre les deux marques. Le constructeur allemand estime que la dénomination des Nio ES6, ES7 et ES8 peut porter à confusion avec ses propres modèles sportifs, les S6, S7 et S8.

Faute de trouver un arrangement à l’amiable, les deux entreprises se sont donc retrouvées devant les tribunaux allemands. Nos confrères d’Automobilwoche rapportent que le tribunal régional de Munich vient de trancher en faveur de la firme d’Ingolstadt. Après un premier échec en janvier 2023, Nio ne compte a priori pas poursuivre son action en justice.


À lire aussi
Nio a démarré la production en série d’une très grosse batterie semi-solide de 150 kWh

La gamme « ES » devient « EL » pour l’Europe

Initialement, Nio comptait lancer trois modèles électriques en Allemagne sous les noms ES6, ES7 et ES8. Les véhicules étaient déjà vendus sous ces mêmes noms en Chine. Mais c’était sans compter sur la vigilance d’Audi. Pour ne pas freiner son développement sur le sol européen, Nio a décidé de renommer à la hâte sa gamme « ES » en « EL ».

« Bien que nous soyons déçus par la décision du tribunal, nous tenons à souligner que ce jugement n’a aucune incidence sur nos activités. Nous continuerons à donner la priorité aux besoins de nos utilisateurs en proposant des véhicules électriques haut de gamme et des services intelligents dans toute l’Europe », précise un porte-parole de la marque chinoise.

Théoriquement, Nio peut encore faire appel auprès de la Cour fédérale de justice, si celle-ci accepte l’affaire. Mais la société va probablement se concentrer sur des tâches plus importantes. La firme d’Ingolstadt est satisfaite. Un porte-parole d’Audi a salué « la teneur du jugement rendu par le tribunal de Munich et la protection de nos marques qui en découle ».



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus