News & Reviews

Au final, combien de Renault Zoé ont été fabriquées ?

9


La Renault Zoe existe en une multitude de versions, allant de 88 à 135 chevaux

Clap de fin pour la Zoé. Le 29 mars, Renault a stoppé la production de sa citadine électrique, qui sera restée plus de dix ans au catalogue.

Une page s’est tournée dans l’histoire de Renault. Vendredi 29 mars 2024, le Losange a produit l’ultime Zoé. Si cette citadine n’a pas été le premier modèle électrique de série de la marque, elle restera dans les mémoires en tant que premier modèle électrique de grande diffusion du constructeur français, qui a été l’un des pionniers sur ce marché.

Dévoilée au Salon de Genève 2012, la Zoé est arrivée dans les concessions au printemps 2013. Elle est donc restée onze années au catalogue, avec une grosse mise à jour en 2019.

Au final, selon un décompte communiqué par Renault sur ses réseaux sociaux, 419.908 exemplaires de la Zoé sont sortis des chaînes de l’usine de Flins. Un résultat qui peut être analysé de deux manières, en voyant le verre à moitié vide ou à moitié plein.

A moitié vide en se disant que 419.908 véhicules, ce n’est pas un gros score pour une citadine en vente pendant onze ans. A titre de comparaison, Renault a livré près de 220.000 Clio en Europe en 2023. Surtout, la Zoé a fini loin des objectifs initiaux, ceux imaginés par Carlos Ghosn au lancement du modèle. Le Losange espérait écouler 50.000 Zoé en 2013, ce fut moins de 10.000. La barre des 50.000 sur une année n’a été frôlée qu’en 2019.


À lire aussi
Renault Zoé d’occasion à partir de 7 000 € : tout ce qu’il faut savoir avant d’acheter

Mais on peut donc voir aussi le verre à moitié plein, en se disant que plus de 400.000 ventes, c’est très loin d’être un échec ! D’autant que la Zoé a longtemps été un véhicule de niche. A son lancement commercial, en 2013, le marché de l’électrique était inexistant. Et il n’a vraiment décollé qu’à la fin de la précédente décennie. La Zoé a donc passée une bonne partie de sa carrière en étant un véhicule avant-gardiste. Par exemple, Peugeot a lancé la e-208 en 2019.

Le 100.000e exemplaire a ainsi été produit au bout de 5 ans, en 2018. Les ventes se sont ensuite envolées, dépassant même la barre des 100.000 unités sur la seule année 2020. Mais la courbe a replongé en 2022, quand la Zoé s’est retrouvée coincée au sein de son propre groupe entre la Dacia Spring et la Megane E-Tech. Sans oublier de nouvelles rivales dont les prix agressifs ont rendu flou le positionnement de la Zoé, à commencer par la MG4. Renault a peut-être fait l’erreur de ne pas baisser ses prix à la fin.

La carrière de la Zoé s’est donc achevée… sur un goût d’inachevé, Renault semblant avoir un peu mis de côté ce modèle. Une impression renforcée par le fait que la Zoé, malgré sa notoriété, va donc être classée sans suite, Renault ayant décidé de la remplacer par un revival de la R5. Cette dernière doit toutefois beaucoup à l’expérience acquise par Renault avec la Zoé.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus