News & Reviews

Aston Martin repousse la sortie de sa première voiture électrique

12


Un concept électrique Aston Martin généré par l’intelligence artificielle // Image : CarBuzz

Aston Martin a décidé de repousser d’un an la sortie de sa première voiture électrique. Il faudra donc attendre 2026 au lieu de 2025. La marque britannique invoque « la faible demande » sur ce segment et préfère se concentrer sur sa gamme hybride rechargeable.

Aston Martin repousse la sortie de sa première électrique

Selon le président d’Aston Martin, Lawrence Stroll, « la demande sur l’électrique n’est pas celle que nous espérions il y a deux ans, lorsque les plans ont été présentés pour la première fois ». La marque a donc décidé de repousser le lancement de sa première voiture électrique de 2025 à 2026. Selon lui, la demande n’est pas non plus aussi forte « que ce que prédisaient les analystes et les politiciens ». Il a toutefois confirmé qu’Aston Martin avait déjà conçu quatre véhicules 100 % électriques.

En revanche, il n’a pas précisé s’ils étaient destinés à remplacer totalement la gamme actuelle. Lawrence Stroll a même refusé de préciser les segments dans lesquels la marque prévoit de se lancer avec ses modèles électriques. Il s’est tout de même voulu rassurant auprès de nos confrères d’Autocar, en expliquant que « notre projet n’est pas en train de disparaître. Nous pensons simplement qu’il est préférable de le repousser ». En attendant, Aston Martin mise sur l’hybride rechargeable.

La marque mise sur l’hybride rechargeable

La marque a prévu de lancer fin 2024 la supercar Valhalla, son premier modèle hybride rechargeable. Ce bolide sera équipé d’un V8 électrifié fourni par Mercedes. Pour justifier cette décision, M. Stroll assure que « nos clients veulent un peu d’électrification pour rouler en ville pendant quelques kilomètres, mais ils souhaitent aussi conserver l’odeur, la sensation et le bruit d’une voiture de sport lorsqu’ils arrivent sur les grands axes ». C’est également un moyen de réaliser une transition en douceur.


À lire aussi
Yangwang U9 : combien coûte la supercar électrique de BYD ?

Plusieurs raisons qui poussent Aston Martin à miser sur l’hybride rechargeable. Une technologie parfaitement adaptée à l’ADN de la marque selon son président, qui précise que son objectif est « d’apporter des sensations fortes dans l’expérience de conduite ». Pour ses futures voitures électriques, Aston Martin utilisera des moteurs et des batteries fournis par l’américain Lucid. Un accord de 212 millions d’euros a été conclu à ce sujet l’année dernière.

Avis de l’auteur

Je trouve que les mots du président Stroll résonnent presque comme un discours anti-voitures électriques. C’est en tout cas l’impression que cette déclaration publique me donne. Aston Martin décide de repousser la sortie de sa première voiture électrique « parce que le marché n’est pas assez mûr » ? Y aura-t-il une réelle différence entre 2025 et 2026 ? La stratégie et les termes employés par la marque me donnent plutôt l’impression que les membres de la direction ne croient pas dans les moteurs électriques. À mon avis, ce pas en arrière n’est pas un bon signal envoyé à l’industrie automobile.




Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus