News & Reviews

Aston Martin implore les propriétaires de Valkyrie … de les conduire !

56


Aston Martin se morfond à l’idée de savoir que ses hypercars Valkyrie vivent sous haute protection chez les collectionneurs les plus fortunés. Par la voix de Mark Reichman, la firme britannique souhaite voir leurs riches propriétaires conduire leur exemplaire.

L’Aston Martin Valkyrie fait partie de la catégorie des « hypercars ». Ces engins à la puissance démesurée, à l’aéro très travaillée et au package technologique sans égal sur le marché. En plus d’être extrêmement rapides, certaines de ces hypercars sont particulièrement rares et onéreuses à entretenir ! A tel point que ces monstres de la route sont jalousement conservés dans leurs garages respectifs, ce qui attriste Mark Reichman, le CEO d’Aston Martin.

« Conduisez vos Valkyrie, svp ! »

Dans une interview réalisée par nos confrères de Top Gear, Mark Reichman déplore le manque de kilomètres réalisés par leurs propriétaires sur les 150 Valkyrie sorties d’usine : « s’ils veulent acheter une Valkyrie et la coller dans un musée, tant mieux », explique-t-il, « mais vous voulez les entendre et les voir. Vous voulez regarder les flux Instagram de Valkyries conduisant à travers des tunnels ! C’est pourquoi nous les fabriquons. Vous voulez que les gens les apprécient. ».

Derrière cet appel du cœur, Mark Reichman dénonce le phénomène de spéculation à travers les véhicules les plus exclusifs. A peine sortis d’usine, la plupart des exemplaires fabriqués passent l’essentiel de leur vie sous haute protection, dans le but de prendre de la valeur avec le temps, sans même considérer leur utilisation sur route. 

En réalité, conduire régulièrement une Valkyrie demande un très solide portefeuille. Dans l’ordre : la révision du moteur se fait tous les 1 000 km. La transmission doit être démontée et remontée en usine tous les 30 000 km. Le remplacement de l’huile, du filtre à huile et du bouchon de vidange de boîte doit être fait tous les 10 000 km. La vidange moteur ? Tous les 5 000 km. La pompe à carburant doit être changée tous les 50 000 km. N’oubliez pas de remplacer également le liquide de frein tous les 12 mois. Un changement d’aileron est même préconisé après 40 000 km !

« En fin de compte, c’est au client de décider ce qu’il fait ! », a déclaré Reichman. Quand on connaît ces informations, on comprend à quel point l’utilisation de son exemplaire peut refroidir son propriétaire…



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus