News & Reviews

Aston Martin fête les 30 ans de sa V8 Vantage V550

105



Aston Martin met à l’honneur les 30 ans d’un modèle décrié pour son style si particulier : la V8 Vantage. 

Loin du physique musclé des DBS Superleggera, DBX et autres DB12 actuelles, Aston Martin a traversé une période difficile dans les années 90. L’entreprise de Gaydon ne fut pas loin de mettre la clé sous la porte, avant que Ford ne la sauva en produisant la sublime DB7 en 1994. Entretemps, il fallait compléter la gamme avec d’autres modèles. C’est ainsi qu’est née la V8 Vantage V550 en 1993.

Le vilain petit canard d’Aston Martin

Trônant au sommet de la gamme, la V8 Vantage V550 se place au-dessus de la DB7 et de la Virage, la GT d’entrée de gamme.

Sur le plan du style, la V8 Vantage n’avait rien pour elle. Physique carré et difforme, jantes à déport à 6 branches, triple feux avant carrés trop fins, calandre et sorties d’échappement liliputiennes … La Lagonda des années 80 aurait récoltée tous les prix de beauté, à côté de ce méchant parallélépipède rectangle sur roues. Ou est passée l’élégance naturelle des DB5 et DB6 des années 60-70 ? 

Bien entendu, à bord, le raffinement typique d’Aston Martin se reconnaît au premier coup d’œil. Cuir Connoly, bois véritable, climatisation, système hi-fi complet, et même téléphone, la V8 Vantage V550 avait ce bel avantage d’accueillir convenablement son conducteur et ses passagers. En dépit d’un volant à 4 branches doté d’un airbag … et donc d’un style discutable pour l’époque.
 

Un bateau brutal de presque 2 tonnes

Son principal atout se trouvait sous le capot. Le coupé britannique logeait en son cœur un fabuleux moteur V8 5.3 développant 550 ch aux roues arrière, associé à une boite manuelle à 6 rapports. Un différentiel mécanique à glissement limité est présent pour faire passer correctement la puissance de cette cavalerie au sol. De quoi expédier le 0 à 100 km/h en 4,6 s et atteindre les 300 km/h en vitesse de pointe.

Jeremy Clarkson, essayeur de l’époque pour le Sunday Times, avait déclaré à son propos : « Qualifier la performance d’explosive, c’est comme qualifier la navette spatiale d’intelligente… vous n’aurez en réalité jamais rien ressenti ni entendu de tel dans votre vie. ».

L’Aston Martin V8 Vantage fut lancée à un prix exorbitant : £177.000 au lancement, soit l’équivalent d’environ £440.000 aujourd’hui. Seuls 239 exemplaires sont sortis de l’usine de Newport Pagnell entre 1993 et 1999. A l’instar d’autres Youngtimers boudés durant la même période, la V8 Vantage V550 bénéficie d’une côte d’amour grandissante. Les exemplaires en vente peuvent s’échanger autour des 400.000€ pour les moins kilométrés.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus