News & Reviews

Après une année 2023 tumultueuse, quel est le bilan des ventes d’électriques chez Volkswagen ?

12


Sur l’année qui vient de se clôturer, Volkswagen a vendu 394 000 voitures électriques. Cela représente une augmentation de 21,1 % par rapport à 2022, mais c’est encore beaucoup moins bien que les champions du segment.

+ 21,1 % sur l’électrique en 2023 pour Volkswagen

En 2023, Volkswagen a connu des déboires. Certaines de ses usines ont fermé temporairement à cause de la baisse de la demande de ses voitures électriques. La marque allemande a également dû se repositionner en toute vitesse sur le marché chinois pour ne pas se laisser distancer. Finalement, le constructeur aura écoulé 394 000 modèles électriques à travers le monde sur l’ensemble de l’année qui vient de se terminer.


À lire aussi
Ce géant automobile européen observe une forte baisse des commandes sur les véhicules électriques

Certes, c’est une belle progression de 21,1 % par rapport rapport à 2022. Mais la part des véhicules électriques chez Volkswagen est toujours trop faible. Ils ne représentent que 8 % des 4,87 millions de véhicules vendus en 2023 (+ 6,7 %). Initialement, Volkswagen s’attendait à ce que la part des ventes de voitures électriques atteigne 11 %. L’entreprise a même déjà déclaré que le marché allait « rester compliqué en 2024 ».

La gamme ID s’écoule en Chine, aux États-Unis et en Europe

Sur l’année passée, les plus grands marchés de Volkswagen étaient : la Chine, l’Allemagne, les États-Unis, le Royaume-Uni, la Suède, la France, la Norvège et la Belgique. La marque a notamment livré 30 000 ID.4 en Allemagne (+ 62,9 %) ou encore 38 000 ID.4 aux États-Unis (+ 84,2 %). 75 000 ID.3 se sont écoulées en Chine (+ 200 %). L’entreprise a pourtant bien failli passer à côté de cette opportunité.

Cet été, Volkswagen a fait chuter le prix de l’ID.3 à 16 000 euros sur le marché chinois. Cette baisse drastique a eu un effet immédiat sur les ventes. Au mois de juillet 2023, les ventes de l’ID.3 ont bondi de 305 % par rapport à juin : de 1 819 unités vendues à 7 378. Volkswagen a tenté de résister à la guerre des prix, mais sans cette baisse significative, la marque allemande serait certainement passée à côté de son année en Chine.

Pour démarrer 2024 dans les meilleures conditions, Volkswagen a aussi décidé de baisser le prix de ses modèles électriques dans le reste du monde. L’ID.3 s’affiche par exemple en France sous la barre des 40 000 euros. La compacte électrique est proposée exactement à 39 990 euros au lieu de 42 990 euros dans sa version de base avec la batterie de 58 kWh. Une légère baisse qui pourrait toutefois avoir un impact sur les ventes.


À lire aussi
Volkswagen ID.4 et ID.5 : en 2024, ils sont mieux et nettement moins chers !

Le constructeur baisse ses tarifs pour 2024

Les tarifs des ID.3, ID.4, ID.5 et ID.7 ont été repositionnés. Objectif : concurrencer le Model Y de Tesla qui cartonne et les nouveaux véhicules qui doivent arriver dans le courant de l’année. Alors que l’allemand tente de rattraper le temps perdu, d’autres constructeurs prennent de l’avance. Certains enregistrent déjà une part des ventes sur l’électrique à deux chiffres. C’est le cas de Volvo.


À lire aussi
Quel bilan sur l’électrique pour Volvo en 2023 ?

L’allemand espère que sa grande berline électrique, l’ID.7, contribuera à alimenter la croissance des ventes sur l’électrique en 2024. Pour cela, Volkswagen a opéré un autre changement stratégique : le lancement d’une nouvelle finition unique, mieux dotée et moins onéreuse.

Les concessionnaires attendent surtout avec impatience l’arrivée de la petite ID.2. Mais il va falloir être patient. Son développement prend du retard. Positionnée sous la barre des 25 000 euros, l’ID.2 sera une concurrente directe des Renault R5 électrique et Citroën ë-C3 électrique. Elle ne sera lancée qu’en 2026.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus