News & Reviews

Après douze échecs, il envoie son sosie passer le code de la route à sa place

37


Après avoir échoué à douze reprises à l’examen du code de la route, un résident belge a tenté d’envoyer un sosie pour décrocher son certificat. Évidemment, le pot aux roses a été découvert.

Promis, l’histoire qui suit n’est pas une énième blague belge. Mais le « champion de la semaine » semble bien provenir du plat-pays. Comme le révèle nos confrères de La Libre, la scène s’est déroulée au tribunal de Mons, outre-Quiévrain.

Un certain Serge, résidant dans la commune flamande de Grammont, peine à trouver du travail. Et pour cause, il ne possède pas de permis de conduire. S’il a obtenu son précieux sésame au Ghana, son pays natal, le certificat n’est pas valable en Belgique.

Un sosie envoyé pour passer l’examen…

Déterminé à trouver un emploi, Serge tente alors de passer l’épreuve théorique (l’équivalent du code de la route en France). Malgré quelques échecs, le Ghanéen persévère sans relâche. Une, puis deux, puis trois… Serge s’est finalement inscrit à l’épreuve à 12 reprises, pour autant d’échecs.

Dans l’impasse, le résident belge ne se dégonfle pas. Mais plutôt que de réviser davantage… Il contacte un certain Julien, un sosie. Le double, qui est lui Congolais, est alors envoyé à Mons, en région wallonne, pour passer l’examen à sa place.

…et risque une peine d’un an

Pas dupes, les examinateurs francophones découvrent très vite le subterfuge. Une plainte est alors déposée pour faux, usage de faux et tentative d’escroquerie, et Serge n’a toujours pas obtenu son code de la route.

Le jugement sera prononcé dans un mois. Pour Serge, une peine d’un an, assortie d’un sursis probatoire, a été réclamée. Julien risque, lui, une peine de travaux généraux de deux cents heures.

Heureusement pour Serge, son avocat assure qu’il à la possibilité d’avoir un travail dans une société d’emballage, proche de son domicile et accessible en train.

Comme quoi le personnage de Serge le Mytho, campé par Jonathan Cohen, s’exporte également dans le plat-pays…
 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus