News & Reviews

Agrandissement de l’usine Tesla de Berlin : une ZAD prend forme

12


En Allemagne, Tesla fait face à des militants écologistes qui campent dans la forêt à proximité de la Gigafactory de Berlin. Le collectif Robin Wood tente d’empêcher l’extension de l’usine.

L’extension de la Giga Berlin aura-t-elle lieu ?

Les activités de production de Tesla n’ont jamais été de tout repos en Allemagne. Dès les prémices du projet, le constructeur américain a dû faire face aux associations écologistes qui ne voulaient pas de cette usine. Alors que l’entreprise d’Elon Musk compte agrandir son usine à Grünheide, une petite ville à proximité de Berlin, des activistes campent cette fois-ci dans les bois pour protester.

Les défenseurs de la nature invoquent des problèmes liés à la déforestation nécessaire à l’agrandissement de l’usine, ainsi que l’utilisation de l’eau. Tesla a pourtant fait ce qu’il pouvait pour répondre aux exigences des associations. Le constructeur a ajusté sa consommation d’eau au sein de l’usine. Tesla a même replanté plus d’arbres qu’il n’en a abattus. Mais cela n’est vraisemblablement pas suffisant ces activistes.

Il y a quelques jours, les habitants de Grünheide ont voté contre l’expansion de l’usine. 3 499 habitants ont voté contre l’agrandissement et 1882 ont voté pour. Officiellement, le projet devrait donc être rejeté. Mais la réalité pourrait bien être différente car ce vote n’était pas contraignant. L’avis défavorable de la population locale complique toutefois les choses pour Tesla. Les autorités de la petite ville allemande vont devoir trancher.


À lire aussi
La Tesla Model 3 restylée est en promo

Le collectif Robin Wood s’oppose au projet de Tesla

Pour mener à bien ce projet, Tesla aurait cette fois-ci besoin d’abattre environ 100 hectares de forêt. Le collectif écologiste Robin Wood a décidé de se lancer dans la bataille. Les activistes ont construit des cabanes dans les arbres, là où la déforestation est prévue. Un communiqué de presse a été publié le 29 février 2024 et un message a été publié sur X : « les habitants ont dit qu’ils ne voulaient pas de ce projet. Ça suffit ! ».

Les militants demandent à Tesla, aux responsables de la municipalité, de l’État et du gouvernement fédéral de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour arrêter l’expansion. Ils disent vouloir « promouvoir une transition vers une mobilité respectueuse du climat ». Il faut bien reconnaître qu’il est assez rare de voir des défenseurs de l’environnement s’opposer à un projet qui aura, à terme, un impact positif sur l’environnement.

Le collectif Robin Wood est probablement bien intentionné. Mais ses membres auraient peut-être plutôt intérêt à travailler avec Tesla pour définir des règles communes. Je ne pense pas que Tesla, ou tout autre constructeur automobile spécialisé dans les voitures électriques, doive figurer sur la liste des cibles des militants écologistes. Si la question de la déforestation est centrale, Tesla a prouvé qu’il y avait des solutions.

Avis de l’auteur

On peut se demander pourquoi Tesla a choisi l’Allemagne pour construire son usine en Europe. Je pense qu’il y avait certainement des pays européens où l’entreprise américaine aurait eu moins de difficultés à mener à bien ses projets. En Hongrie ou en Pologne notamment. S’il faut évidemment prendre en compte les revendications des militants écologistes, je pense que le vote de la population locale est encore plus important. Les habitants de Grünheide ne souhaitent pas voir aboutir ce projet d’extension et le constructeur automobile ne peut pas rester muet à ce vote. Tesla ferait peut-être mieux de se plier à leurs exigences et trouver un nouveau site pour construire une deuxième usine en Europe.






Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus