News & Reviews

Abandonné en 2020, le projet de buggy électrique proche de renaître chez Volkswagen ?

8


Le 7 mars 2024, Volkswagen a déposé trois noms : ID.Lobo, ID.Run et ID.Core. L’une d’entre eux pourrait faire référence à un futur buggy électrique. Mais quelles sont vraiment les chances pour que le constructeur relance ce projet ?

ID.Lobo, ID.Run et ID.Core : trois marques déposées

Trois appellations ont récemment été déposées auprès de l’Office européen de la propriété intellectuelle (EUIPO). Volkswagen a réservé les noms suivants : ID.Lobo, ID.Run et ID.Core. Des marques qui font référence à de potentiels nouveaux modèles. L’ID.Lobo (qui signifie loup en espagnol) a une signification particulière pour l’entreprise. Déjà, le siège du constructeur automobile se trouve à Wolfsburg (wolf signifie loup en anglais).

Mais les inconditionnels de VW connaissent aussi la Lupo (qui signifie loup en italien). Une minuscule voiture à trois portes produite de 1998 à 2005. Il y a aussi l’Amarok, un pick-up de taille moyenne qui en est à sa deuxième génération. Dans la langue inuit, Amarok signifie également loup. Bref, Volkswagen aime les références au loup.

Enfin un Buggy électrique chez Volkswagen ?

La marque « Lobo » rappelle également les années 1960 et 1970. À l’époque, l’allemand avait fabriqué un buggy baptisé « El Lobo ». Alors il n’est pas impossible que Volkswagen remette son idée de buggy électrique au goût du jour. Présenté en 2019 à l’occasion du Salon de Genève, l’ID.Buggy avait finalement été mis de côté. Le constructeur pourrait se préparer à lancer un nouveau véhicule avec des noms différents selon les marchés.


À lire aussi
Vidéo – Buggy électrique Dacia Manifesto, le concept que l’on n’attendait pas !

Le préfixe ID indique évidemment qu’il s’agira d’un modèle électrique. De quoi venir concurrencer le Meyers Manx, le célèbre buggy californien qui a eu le droit à une toute nouvelle version électrique. Un modèle qui se veut élitiste (prix de départ à 68 000 euros avec la petite batterie de 40 kWh) tandis que celui de Volkswagen serra peut-être plus tourné vers le grand public.

Mais il faut rester prudent : un dépôt de marque ne signifie pas grand chose. Ce ne sont que des indices sur les potentielles orientations de la marque. Parfois, l’arme de la propriété intellectuelle sert simplement à protéger un constructeur automobile de la concurrence.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus