News & Reviews

À son tour, le Canada devrait décider de bannir les voitures thermiques d’ici à 2035

14


La Model Y est un SUV développé sur la même plateforme que la Model 3. Fabriquée en Europe, aux États-Unis, et en Chine, elle est disponible en deux variantes : Grande Autonomie et Performance.

Après l’Union européenne, le Canada doit annoncer la fin des voitures thermiques pour 2035. À partir de cette date, les constructeurs automobiles n’auront plus le droit de vendre de modèles à combustion interne sur le sol canadien. Seules les voitures 100 % électriques, hybrides rechargeables et à hydrogène seront autorisées.

Vers la fin du thermique en 2035 au Canada ?

D’après nos confrères de Reuters, le Canada devrait présenter dans la journée du 19 décembre 2023 son plan pour mettre fin aux véhicules thermiques d’ici à 2035. Le pays nord-américain prévoit une transition progressive. Pour atteindre ses objectifs, le gouvernement souhaite que les véhicules 100 % électriques, à hydrogène et hybrides rechargeables représentent 20 % des ventes de voitures neuves en 2026, 60 % en 2030 et 100 % en 2035.

Comme les modèles hybrides rechargeables continueront d’être autorisés, il ne s’agira pas d’une « interdiction totale des moteurs à combustion interne », du moins dans un premier temps. Au fil des années, ils devraient être progressivement éliminés au Canada. Selon le gouvernement, cette transition douce vise à garantir que les constructeurs automobiles « produisent suffisamment de véhicules à émissions nulles abordables pour répondre à la demande ».


À lire aussi
Le Royaume-Uni fait marche arrière et repousse la fin du thermique

Nous savons également que les marques pourront « obtenir des crédits » si elles mettent sur le marché davantage de véhicules électrifiés avant les dates cibles et si elles investissent dans des infrastructures de recharge. Pour l’instant, les responsables du ministère canadien de l’Environnement n’ont pas fait de commentaire. Cette nouvelle loi mettrait le Canada sur le même cap que l’Union européenne qui prévoit aussi de mettre fin aux moteurs thermiques en 2035.

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), les ventes mondiales de véhicules 100 % électriques représentent actuellement environ 13 % de l’ensemble des ventes et devraient atteindre 40 à 45 % du marché d’ici à la fin de la décennie.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus