News & Reviews

A quoi va ressembler la future DS électrique à très grosse autonomie ?

0


DS lancera début 2025 un nouveau modèle haut de gamme électrique dont l’autonomie dépassera 700 km. Sa silhouette sera originale.

Si toute la gamme de DS est électrifiée, pour l’instant, un seul modèle est 100 % électrique, la DS 3 (qui n’est plus Crossback depuis son restylage). La jeune marque premium va enfin passer à la vitesse supérieure.

Il y aura d’abord l’arrivée, d’ici cet été, d’une DS 4 avec ce type de motorisation. Puis DS lancera un tout nouveau modèle conçu sur une des nouvelles plate-formes de Stellantis pensée pour l’électrique. Le véhicule, qui répond au nom de code D85, doit être commercialisé début 2025. Mais il devrait être montré officiellement avant la fin 2024.

Le D85 sera le nouveau porte-drapeau de DS. Il remplacera indirectement la DS 9, une berline routière à l’ancienne d’abord pensée pour la Chine, où elle était produite. La DS 9 a été un cuisant échec, que ce soit en Chine ou chez nous. Sa suite sera donc plus originale… ce qui est tout aussi risqué sur le marché du haut de gamme !

Ce ne sera pas un SUV (DS prépare pour cela un nouvelle génération de son DS 7), mais plutôt une berline de type fastback avec une posture surélevée. Un peu à la manière de la surprenante Peugeot 408. Un élément important sera le soin porté à l’aérodynamique du véhicule.


À lire aussi
Stellantis va vendre les voitures électriques du chinois Leapmotor dès la rentrée

Sur cet aspect, la marque pourrait d’ailleurs faire référence à la DS d’origine. Nos confrères d’Autocar ne se sont d’ailleurs pas privés d’imaginer une auto dont le look s’inspire de la première DS, avec roue arrière recouverte par la carrosserie ! Mais il n’est pas question pour le constructeur de faire du néo-rétro, même s’il peut y avoir quelques clins d’oeil à des détails.

L’évocation se fera surtout dans les caractéristiques générales de la DS. L’aéro donc, mais aussi la ligne originale. Olivier François, patron de DS, a évoqué à nos confrères des Echos un design “plus fort, plus tonique”. Il a aussi parlé chez Auto Express d’un effet whaou, avec un modèle qui va attirer les regards. Les formes resteront taillées à la serpe, comme sur la dernière DS 4.

Le projet D85 est basé sur la plate-forme STLA Medium, que vient d’inaugurer le 3008. Grâce à une grande batterie de 98 kWh, celui-ci promet environ 700 km d’autonomie en cycle mixte WLTP. Plus bas, le modèle de DS vise environ 740 km, ce qui est une très grosse valeur en Europe.

Suivant la logique industrielle de Stellantis qui rassemble dans une même usine des voitures “soeurs” (qui partagent beaucoup techniquement), ce modèle de DS sera produit en Italie, à Melfi. Il servira surement de base à la nouvelle Lancia Gamma, prévue pour 2026.



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus