News & Reviews

180.000 factures impayées en un an

32


Un an après son ouverture en « flux libre », l’autoroute A79 réserve quelques surprises aux automobilistes. La société gestionnaire déplore pas moins de 180.000 factures impayées… et la sanction peut grimper à 375 €. 

À l’automne 2022, l’A 79 devenait la première autoroute en « flux libre ». Depuis maintenant un an donc, la portion entre Montmarault (Allier) et Digoin (Saône-et-Loire) est accessible sans barrière. Le système propose de régler le trajet par badge télépéage ou sur internet… mais tout ne semble pas encore au point.

Deux nouvelles autoroutes en 2024

En guise de premier anniversaire, Le Parisien a fait le bilan de ce « flux libre ». Au total, la société concessionnaire Aliéa déplore aux journalistes que 180.000 usagers n’ont pas réglé leur trajet. Ces impayés ont provoqué la création de 80.000 dossiers de pénalité, dont l’amende à payer peut s’élever jusqu’à 375 €.

Face à ce triste bilan, la société d’autoroutes a confié au Parisien avoir « créé une cellule de crise interne de 25 personnes », afin de répondre aux questions des automobilistes. Aliéa explique également avoir envoyé 600.000 « courriers pédagogiques ».

L’APRR (Autoroutes Paris-Rhin-Rhône), société mère d’Aliéa, rapporte que les litiges ne concernent que 5 % des utilisateurs. Les fautifs sont « principalement des gens qui n’ont pas de badge de télépéage ». Afin de réduire le nombre de sanctions, les usagers ont maintenant quinze jours pour régler leur course sur internet. Initialement, ils n’avaient que 72 heures.

Mais l’APRR ne jette pas l’éponge puisqu’elle a prévu d’étendre ce système aux autoroutes A13 et A14, et cela dès 2024.
 



Lien vers la source

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter En savoir plus